Une chanson ou une idée qui se répète en boucle. Et si ça venait de la Rate ?

Vous ne disposez que de 5 mn alors écoutez la version courte :

Vous vous accordez une pause de 18 mn pour en savoir plus :

Vous écoutez la présentation du programme en quelques minutes :

La Médecine Traditionnelle Chinoise reconnaît 5 saisons. La Rate est associée à la cinquième. Dans le cycle des saisons, la cinquième saison est constituée de 4 périodes de 18 jours qui s’insèrent entre chaque saison dont la principale se situe entre l’été et l’automne. L’homme, tout comme la nature, a besoin de ce temps pour bien se préparer à la saison à venir. Dans une vision plus subtile, la rate qui est associée à la terre, est considérée comme un centre virtuel de l’année.

Comme la terre à laquelle elle est associée, la Rate va emmagasiner pour mieux redistribuer… je ne vous en dis pas plus et vous laisse découvrir la suite en cliquant sur les audios ci-dessus.

 

HYGIENE ET STYLE DE VIE

Comme expliqué dans l’audio, la Rate est la résidence de l’intellect, c’est notre capacité à penser, à étudier, à nous concentrer et à mémoriser.

L’émotion liée à la Rate est l’excès de réflexion qui se manifeste par des pensées que l’on rumine, des ressassements qui, dans leurs formes extrêmes, se transforment en pensées obsessionnelles.

Si des pensées stressantes tournent « en boucle » dans la tête, sont ruminées toute la journée, si le sentiment de culpabilité revient sans cesse, si les colères, les frustrations ne sont pas exprimées, l’énergie de la Rate va grandement dysfonctionner.

Comme je le dis souvent, pour la Médecine Traditionnelle Chinoise, la santé des organes a des répercussions sur les émotions et les émotions ont des répercussions sur la santé des organes.

Il n’y a pas l’esprit d’un côté et l’organe de l’autre, l’énergie de l’un vient alimenter en permanence celle de l’autre.

Il est donc nécessaire d’adopter une alimentation adaptée (voir ci-dessous) et de se sentir à l’aise avec ses émotions. Pour commencer, il faut les reconnaître et les accepter ! accepter les choses qui nous traversent sans vouloir toujours contrôler ou organiser.

Pour adopter des pratiques opposées aux ruminations, il sera bon d’aller se promener dans la nature, de pratiquer des exercices de relaxation ou de méditation. La méditation est l’opposé de la rumination puisqu’elle permet une réflexion profonde qui nourrit la Rate.

Avoir une « bonne Rate » c’est avoir des pensées claires, avoir la capacité d’élaborer des plans en toute sagesse et d’analyser les choses dans leur profondeur. C’est grâce à la Rate que nous pouvons analyser le passé et tirer les leçons de nos expériences. Une « bonne Rate » tout comme son élément (la terre placée au centre), est généreuse. Elle nourrit, relie et redistribue à tout le monde.

NUTRITION :

La saveur douce, sucrée est associée à la Rate.

La Rate transforme et transporte les liquides organiques mais également tout ce que nous mangeons. Avec l’estomac, la Rate est responsable de la digestion et représente le « feu digestif » qui fournit l’énergie pour « cuire » les aliments contenus dans l’estomac.

Pour ne pas épuiser la Rate et fournir un bon feu, il convient donc de respecter quelques règles :

Manger davantage des aliments cuits que crus car, mis à part les fruits, les crudités possèdent un fort taux d’humidité et l’humidité ralentit la digestion (la cuisson !) et demande beaucoup plus d’énergie au corps.

Manger davantage chaud que froid, boire de l’eau à température ambiante et une boisson chaude à la fin des repas. Avec cette même logique, la chaleur facilite la digestion alors que le froid ralentit.

Manger dans le calme et à heures régulières.

La Rate aime le doux mais attention aux excès !

Le doux nourrit, tonifie, agit comme un fortifiant et favorise la production d’énergie. Dans leur grande majorité, les céréales sont considérées saveur douce, riches en sucres lents avec de riches apports énergétiques.

Comme vous l’aurez certainement remarqué, la saveur douce a tendance à relâcher les tensions émotionnelles dues au stress ou à l’anxiété. Mais comme toujours, sa consommation devrait être modérée car en excès, le doux provoque de l’hyperglycémie, des troubles intestinaux et du surpoids !

L’alimentation sera donc essentiellement neutre afin de permettre la transition en douceur d’une saison à l’autre, elle comportera encore la saveur de la saison précédente avec une pointe de la saveur de la saison à venir.

Je vous laisse le soin de regarder les articles relatifs aux autres saisons.

 

Exemples d’aliments associés à la Rate

Les aubergines, les carottes, la citrouille, les épinards, la pomme de terre douce, le blé, le riz

Le canard, le bœuf, les crevettes, je jaune d’œuf

La figue, le jujube, le melon, le raisin

Le basilic, l’aneth, la coriandre, le gingembre

Le sucre d’orge

 

La Rate entre le printemps et l’été

Il faut passer de l’alimentation en culmination du printemps (saveur acide) à l’été (saveur amère). Il faut une alimentation de nature tempérée avec une saveur acide, légèrement amère.

Une alimentation tempérée préviendra le cœur de la montée en chaleur écrasante de l’été.

 

La Rate entre l’été et l’automne

Pendant cette période, la chaleur de l’été est encore présente mais les premières fraicheurs de l’automne arrivent. Il faut donc passer de la saveur amère à la saveur piquante pour commencer à se réchauffer un peu.

 

La Rate entre l’automne et l’hiver

Pendant cette période, le froid s’intensifie. Il faut se réchauffer en rajoutant un peu plus de piquant et passer à la saveur salée. Il faut réchauffer le sang et renforcer les défenses immunitaires, chasser l’humidité, notamment au niveau des articulations.

 

La Rate entre l’hiver et le printemps

Les jours se rallongent et tout dans la nature semble « repartir ». Le froid est encore présent et une alimentation chaude ou tiède est encore nécessaire. Il faut conserver la saveur salée à laquelle viendra s’ajouter une saveur légèrement acide pour bien préparer l’arrivée du printemps.

 

NB : Gardez toutefois à l’esprit que la façon de s’alimenter pour rétablir un déséquilibre suivant les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise est complexe et précise. Se nourrir avec des aliments correspondant à la saison n’est pas suffisant pour rétablir un dysfonctionnement mais, par contre, convient parfaitement pour maintenir et renforcer un équilibre existant.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK

Facebook Posts

This message is only visible to admins.

Problem displaying Facebook posts.
Click to show error

Error: Server configuration issue
Vous pouvez également me suivre
sur cette page : https://www.facebook.com/Sourcereconnective/
Facebook