Avant de lire cet article, je vous invite à écouter la vidéo/audio de présentation “Initiation à l’étude des Zang Fu”

et celle sur “L’énergie du Rein”

Ces vidéos vous donneront un aperçu de la vision chinoise de cet organe dans ses fonctions et dans ses correspondances environnementales, émotionnelles et spirituelles.

En Médecine Occidentale, on parle des deux reins mais en Médecine Traditionnelle Chinoise, on parle du Rein et de l’énergie du Rein. Ne soyez donc pas choqué par ce terme.

Ici vous ne trouverez pas les façons de s’alimenter pour rétablir un déséquilibre suivant les principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise car la diététique chinoise est complexe et précise. Se nourrir avec des aliments correspondant à la saison n’est pas suffisant pour rétablir un dysfonctionnement mais, par contre, cela conviendra parfaitement pour maintenir et renforcer un équilibre existant.

Voici donc quelques conseils pour maintenir votre énergie du Rein pendant l’hiver.

Beaucoup de personnes, le plus souvent les femmes, se nourrissent essentiellement de crudités, de fruits et de jus avec pour objectif de perdre du poids.

Selon la diététique en Médecine Traditionnelle Chinoise, ce sont des aliments froids” dits aussi rafraîchissants”.  Ne se nourrir qu’avec ces aliments n’est pas du tout préconisé, surtout en hiver et notamment si vous avez déjà quelques rondeurs. Lorsqu’on ingère en trop grande quantité des aliments froids, il se crée un “froid interne” qui favorise la production de mucosités car le froid ralentit la circulation de l’énergie (Le QI) et du sang et entraîne des stagnations.

Voici quelques aliments qui renforcent l’énergie du Rein, ce sont des aliments dits de saveur « salée » :

Des viandes (le porc, le canard), des céréales (le millet, le riz les germes de blé), des légumineuses (haricots secs, lentilles, soja), des oléagineux (sésame noir, graines de tournesol, noix de coco), des graisses (huiles et beurre), des produits de la mer (algues, fruits de mer, spiruline), des légumes (cèleri, choux rave, betteraves, citrouilles, châtaignes, rhizomes de lotus, champignons) et des fruits (tous les fruits de saison, les fruits secs, les baies de Goji).

En ce qui concerne les épices, il faudra les consommer avec modération (cannelle, gingembre, clou de girofle, poivre) car il ne faut pas non plus léser le yin et le sang avec une alimentation trop yang (trop chaude) et il convient aussi de se méfier grandement du café et de l’alcool pour éviter une trop grande chaleur interne.

Et n’oubliez pas, l’hiver HIVERNEZ !

Il suffit de ralentir un peu ses activités, faire des promenades en forêt, se retrouver chez soi au calme avec un bon livre. Se coucher plus tôt et bien se couvrir et surtout bien chauffer la région lombaire (et pourquoi pas avec une bouillotte si nécessaire) car c’est la région où s’abritent les reins et la vessie, ces deux organes liés à l’hiver.

Buvez tiède ou chaud le plus souvent (avec de temps en temps une tisane de Romarin qui ne tonifie pas directement le yang du rein mais, en le réchauffant, va libérer l’humidité froide et permettre ainsi au yang de rein de mieux circuler) et mangez quand vous avez réellement faim. Enfin, écoutez-vous et reposez-vous au calme.

Ces conseils vous semblent certainement très simples mais il est si facile de s’éloigner des évidences et de vouloir vivre en hiver comme au printemps… alors écoutez-vous !

 LES DECOCTIONS

Les décoctions suivantes pourraient aussi booster votre énergie du Rein :

He Tao Ren (Semen juglandis) :  Noix de perse (c’est aussi notre noix de Grenoble).

Savez-vous qu’une décoction de noix peut aider grandement l’énergie du rein ?  Il est dit que son action tonifie le rein, calme l’asthme, augmente le péristaltisme de l’intestin et évacue les substances toxiques. On utilise aussi cette décoction pour la sensation de froid dans les lombes et aux genoux.

Préparation :

Faire une décoction avec 10 à 30 gr de noix crues entières.

Avec la forme simple, c’est-à-dire avec le film épidermique la décoction est préconisée pour calmer la toux, sans le film épidermique elle vise à ré-humidifier en cas de sècheresse des intestins.

Précautions :

Contre-indiqué en cas de chaleur interne (fièvre…)

Gou Qi Zi (Fructus Lycii) : Fruit de Lyciet ou Baie de Goji.

Son action tonifie le foie et les reins, tranquillise le mental et active la production de liquides organiques et a un effet anti-âge.

S’utilise en cas d’affaiblissement de l’état général (faiblesse des lombes, des genoux, perte des cheveux…)

Préparation :

Faire une décoction avec 10 à 15 gr.

Précautions :

Prudence s’il y a de l’indigestion de l’estomac ou des selles diarrhéiques.

Gab Cai (Radix et Rhizoma Glycyrrhizae) : racine et rhizome de la réglisse

Son action revigore le “foyer moyen “, calme la toux, les spasmes et les contractures, elle évacue les substances toxiques. Elle harmonise les actions des différentes herbes on en ajoute très souvent un peu dans les décoctions qui comportent plusieurs plantes afin d’harmoniser leurs effets.

Préparation :

Faire une décoction avec 3 à 10 gr.

Précautions :

Incompatible en cas d’œdème généralisé. La médecine occidentale préconise la prudence en cas d’hypertension artérielle.

 

Ren Shen (Radix et Rhizoma Ginseng) : Racine du Ginseng

Il est dit qu’il revigore le QI primordial, tonifie la rate et le poumon, active la production de liquides organiques, étanche la soif, tranquillise l’esprit et améliore les capacités intellectuelles. Il est dit anti-fatigue et anti-âge. Il renforce la capacité d’activités mentale et physique.

Préparation :

Faire une décoction avec 5 à 10 gr.

Précautions :

Contre-indiqué dans les syndromes d’excès (chaleur ou QI non déficient). Ne pas l’associer à d’autres plantes car il y a beaucoup de plantes qui sont incompatibles avec le Ginseng.

 

RECETTES

Vermicelles à la sauce pimentée

Ce plat tonifie le Sang et le Qi et réchauffe le yang de l’organisme.

Ingrédients :

Un paquet de 250g de vermicelles de soja

3 c à s de sauce soja

2 c à s de vinaigre

2 c à s d’huile pimentée

1 c à s d’huile de sésame

2 tours de moulin à poivre

½ c à c de sucre brun

Faire tremper les vermicelles de soja dans de l’eau chaude pendant 10 à 15 minutes, jusqu’à ce qu’ils soient ramollis. Les passer sous l’eau fraîche, égoutter soigneusement et découper des morceaux de 5 cm environ avec des ciseaux.

Chauffez un wok et ajoutez la sauce soja ave le vinaigre, l’huile pimentée, ajoutez deux tours de moulin à poivre et environ 25 ml d’eau.

Portez le tout à ébullition. Lorsque l’eau bout, ajoutez les vermicelles et arrêtez le feu. Hors du feu, ajoutez l’huile de sésame et mangez aussitôt.

Voici à présent une petite recette pour “chouchouter” votre énergie du Rein pendant l’hiver. C’est un plat chinois que l’on sert après les fêtes. Il est à la fois léger, tonifiant et très digeste. Il vous sera peut-être d’un grand secours après les repas parfois trop lourds des fêtes de fin d’année…

Crevettes tièdes au tofu et aux carottes

Ce plat très facile à digérer grâce au miso qui stimule la digestion et améliore la flore intestinale, tonifie le Qi avec le tofu fumé et le Qi et la rate avec la carotte. Ce plat est recommandé pour tonifier et restaurer la digestion.

 Ingrédients :

200g de tofu fumé

200g de carottes

10g de crevettes séchées

1 c à s de miso

2 c à s de sauce soja

1 petit morceau de gingembre frais

1 oignon

1 verre de vin de cuisine

2 c à s de vinaigre de cidre

1 gousse d’ail

Un peu d’huile de sésame noir

Après avoir trempé le crevettes séchées 10 minutes dans de l’eau froide, les laisser égoutter dans une passoire.

Découpez le tofu en petits cubes

Epluchez les carottes et coupez-les en petits cubes

Epluchez un peu de gingembre, pelez l’oignon et découpez -es en fines lamelles

Dans un bol écrasez une gousse d’ail et ajoutez les 2 c à s de vinaigre de cidre et réservez

Dans un Wok, chauffez un peu d’huile de sésame et faites revenir l’oignon avec le gingembre. Ajouter le Miso, la sauce soja et remuez un peu. Ajoutez ensuite le vin, le tofu, les crevettes (réhydratées), les carottes et laissez une à deux minutes pas plus. Laissez refroidir jusqu’à ce que le plat soit tiède. Avant de servir, versez la sauce (ail et vinaire de cidre). Ce plat se sert généralement avec un riz bien chaud.

Bonnes dégustations !

Au plaisir de vous revoir pour aller plus loin.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SUIVEZ-MOI SUR FACEBOOK

Facebook Posts

This message is only visible to admins.

Problem displaying Facebook posts. Backup cache in use.
Click to show error

Error: Error validating access token: The session is invalid because the user logged out.
Type: OAuthException

2 mois passés

Juste équilibre
Voir sur Facebook

2 mois passés

Juste équilibre

Bonjour Je vous adresse ce très court audio pour vous informer ou vous rappeler les recommandations prévues pour vos futures séances. Au plaisir de vous revoir pour aller plus loin. Cordialement.
youtu.be/iyXLsrseO1g
... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook

2 mois passés

Juste équilibre

Recommandations pour le bon déroulement des séances en Médecine Traditionnelle Chinoise dans le respect des gestes barrières liés au Covid19 (audio de 2mn30s). ... Voir plusVoir moins

Voir sur Facebook
Vous pouvez également me suivre
sur cette page : https://www.facebook.com/Sourcereconnective/
Facebook